Le Projet PPS II

Le Programme « Promotion de la Paix au Sahel » (PPS) vise la transformation positive des conflits et l’éducation à la non-violence au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Ce programme est financé par le Ministère Allemand pour la Coopération et le Développement (BMZ) à travers son instrument intitulé « Service civil pour la paix (ZFD).  Il est mis en œuvre par l’ONG EIRENE (le Service Chrétien International pour la paix), en partenariat avec les Organisations de la Société civile nationale dans les 3 pays couverts par le programme.  La première phase dite PPS I, d’une durée de 3 ans (2018 à 2020) s’est focalisée sur la gestion non-violente de conflit dans trois (3) domaines (appelés aussi thématiques) à savoir l’exploitation des ressources extractives (REX), l’Education à la Paix (EDP) et les « Médias pour la promotion de la paix/COM ».  Les actions posées pendant cette première phase PPSI/ZFD ont eu pour résultats le développement des dynamiques dans l’éducation à la non–violence et à la paix par la « voie civile ».

Convaincus des résultats déjà produits et au regard des besoins de paix actuels dans les pays susmentionnés d’intervention du programme, EIRENE et ses Partenaires ont décidé de réaliser une 2ème phase (PPS II) allant de la période de 2021 à 2023. Cette 2ème phase vise la consolidation des acquis de la première phase dans les trois (3) thématiques et dans les mêmes zones d’intervention à savoir :

  • La prévention des violences,
  • La transformation positive des conflits en rapport avec l’exploitation des ressources extractives (l’or) et l’Education à la paix,
  • Et une communication sensible aux conflits à travers les radios de proximité et communautaires au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Dans le cadre de la thématique « médias pour la paix » particulièrement, le PPS II met l’accent sur la coopération des radios transfrontalières (Burkina -Mali -Niger) dans la coproduction des émissions sur des thématiques d’intérêts communs dans le but de contribuer à la paix et à la coexistence pacifique entre les populations frontalières. Le journalisme sensible aux conflits et son intégration dans les structures de formation des journalistes est également une des ambitions de PPS II.

Tout ce travail se fait dans un esprit de partenariat responsabilisant entre EIRENE et ses partenaires pour un Sahel stable et apaisé.